Les photos vintage ont et auront toujours ce parfum particulier évoquant tour à tour curiosité et fascination. Telle une machine à remonter le temps à faible coût, ces témoignages visuels nous permettent de toucher du bout des doigts (ou plutôt des yeux) un passé pas si lointain mais ô combien révolu sous de nombreux aspects.
Attardons nous quelques instants sur une série de clichés de Bob Rehak, qui au début des 70’s s’est penché sur le cas de ces « invisible people » des quartiers désœuvrés de Chicago. A savoir, les marginaux, les laissés pour compte, les minorités, les pauvres. Autant de témoignages visuels frappants par leur sincérité. Pour ceux désirant en savoir plus sur le travail éclectique de ce photographe sont invités à faire un tour sur son site web. Un superbe bouquin concernant cette série est également disponible. Faites vous plaisir!

Source Jay Ramier Paris via FB

Vous avez aimé? Faites tourner!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.