Un climat délétère s’installant insidieusement dans ce pays entraînant avec lui des comportements et des réflexions anxiogènes pour une bonne partie de la population. Concernée, parce qu’humaine et sensible, Sabrina Boualem, a livré son sentiment depuis son compte facebook à propos des événements actuels. Ses propos nous semblant justes, nous les publions ici avec son autorisation.

Je m’exprime rarement sur mes positions politiques (bien que je ne me cache pas être de gauche ), sur mes origines (que je revendique normande, mes parents sont nés français, je suis née en Normandie, mes sœurs aussi, ça fait de moi une normande, non ?! ), et moins encore sur ma religion (musulmane), que je vis et pratique de façon intime… Et pour autant j’ai quand même une tête d’arabe.
Mais l’arabe « sympa », qui est issue d’une famille sans histoire, qui a fait des études, qui boit quelques verres de vin blanc mais ne mange pas de porc, l’arabe (presque) intégrée.
L’arabe a qui on dit, « je n’aime pas les arabes, mais toi c’est différent »
Je ne ferai pas ma victime en citant les cas de racismes auxquels j’ai été confrontée. Ça fait malheureusement partie du contrat, en France, je ne serai jamais chez moi, parce que je suis un peu différente.

Je dois (nous devons), toujours faire plus, travailler mieux, être plus respectueuse, toujours propre sur soi, ne jamais attirer l’attention des gens à mauvais escient… Bref rester dans les clous, c’est comme ça que l’on m’a éduquée… « Tu n’es pas vraiment française, donc pour qu’on ne puisse rien te reprocher, fais en plus, sois meilleure… », c’est l’éducation que j’ai reçu, et je pense que l’ensemble de mes amis un tant soit peu -différents- ont reçu la même !

Au-delà, du risque d’attentat, j’ai également peur de l’obscurantisme de certains de mes contacts (bientôt vous n’en ferez plus partie), et plus encore, d’une France, qui se retranche derrière des propos fachos pour exprimer ses craintes.

Mais aujourd’hui, pcq des abrutis ont décidé d’utiliser la religion musulmane pour commettre des atrocités, je dois en plus, prouver que je ne suis pas des leurs. Je suis surprise que certains de mes contacts relaient des propos FN aussi terrifiants : « Tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans ».

Et ces derniers s’étonnent que -nous musulmans- nous ne prenions pas les armes pour combattre ces terroristes, puisqu’après tout, nous venons du même pays la -musulmanie -!
Donc si je comprends bien, en plus de justifier que je suis française (normande de surcroît), je dois également prouver, que je ne suis pas terroriste ?!

Le regard a changé, les gens ont peur, moi-même j’ai peur, pour ma famille, mes amis… Mais la peur est double ! Au-delà, du risque d’attentat, j’ai également peur de l’obscurantisme de certains de mes contacts (bientôt vous n’en ferez plus partie), et plus encore, d’une France, qui se retranche derrière des propos fachos pour exprimer ses craintes.

Josh Boot ©

Josh Boot ©

Certains pourront me dire que si je ne suis pas contente, je peux « rentrer chez moi », mais je rappelle que je suis normande, donc à part créer un nouveau pays pour tous les gens qui, comme moi, sont -différents- mais français, ça va être compliqué !
Je peux aussi me terrer chez moi, en attendant que ça passe, ou continuer de vivre ma vie, sortir et supporter les quelques regards méfiants ou inquiets (et encore je ne porte pas le voile, et je vous promets que sur mon front je n’ai pas tamponné « musulmane »).
Mais une chose est certaine, je ne porterai pas de pancarte pour m’excuser d’être différente, et pour vous assurer que -oui je suis musulmane, mais qu’évidemment je ne suis pas terroriste, et que bien sûr je condamne l’ensemble des crimes qui ont été commis!

J’estime ne pas avoir besoin de justifier, ni mes origines, ni ma religion. Je ne veux pas me sentir honteuse parce que des abrutis utilisent la religion comme prétexte.

Bisous, bisous,
Je vous aime (presque tous) 😉

Sabrina BOUALEM

Vous avez aimé? Faites tourner!
Restons en contact ! Inscrivez vous à la WANKR Newsletter !
Je m'inscris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.