Amis cinéphiles, ne me remerciez pas! Car oui, ne le nions pas, en bon curieux que vous êtes, ce billet un peu léger vous arrachera certainement une pointe de sourire.

Vous connaissez probablement le dicton : « Si quelque chose cartonne, il y a forcément une version porno quelque part ». En effet l’industrie pornographique a la réputation de ne jamais dormir. Innovations technologiques, tendances sexuelles, faits d’actualités et j’en passe n’échappent pas à la vigilance des producteurs et scénaristes de films de fesse et ça ne date pas d’hier.

Pendant les années glorieuses du ciné classé X version VHS, une tendance récurrente charriait son lot de parodies X de films (ou de séries) mainstream. Cela a donné lieu à quelques pépites ultra kitsh comme Dallax, Xterminator, Sex Wars et autres trouvailles sans équivoques. Titres et jaquettes qui ne manquaient d’ailleurs pas de faire sourire les ados que nous étions à l’époque. Et bien figurez-vous qu’un bouquin dédié au phénomène est sorti il y a quelques mois : « Les pires parodies X sont souvent les meilleures ». Un ouvrage signé Jade Aurle et Jacques Fasse, qui ravira les nostalgiques de l’age d’or de la VHS des années 80/90 ou tout simplement les plus curieux.

Sex Wars… Tout un programme

Xterminator – Un cyborg en pleine besogne…

Dallax

Cerise sur le gateau, si le répertoire de film listés dans ce livre ne vous suffit pas, ce dernier est fourni avec un film et pas des moindres : La playmate des singes (on a peur!). Un titre à faire frémir n’importe quel scénariste et autre défenseur de la cause animale (je déconne). Toujours est il, avec ce bouquin de 256 pages, vous tenez là une idée cadeau qui renforcera (ou fera voler en éclat) votre couple pour la saint Valentin. A vous procurer ici.

Vous avez aimé? Faites tourner!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.