Il y a peu lors d’une discussion entre potes, nous évoquions l’importance de répertorier et de centraliser un historique des cultures urbaines (photos, videos, témoignages etc…). Qu’il s’agisse du graffiti, du rap, de la danse et du Djing, rares sont les travaux exhaustifs accomplis en ce sens. Devant un tel challenge les réactions sont souvent les même : « Mouais, c’est tendu. Mais faut que quelqu’un s’y colle… »
Ben justement ce quelqu’un, il semblerait que je l’ai croisé. Lors du salon des activistes urbains qui s’est tenu ce week end à La Place, j’ai rencontré Nicolas Peillon. Son truc? Réaliser des infographies répertoriant l’historique et l’évolution de différentes disciplines. Exemple parmi d’autres : l’historique du graffiti parisien sous la forme d’un réseau ferré parisien. Les writers y sont classés par styles et période. Bien sûr, en consultant son travail, on y relève quelques inexactitudes qui d’ailleurs n’ont pas manquer de faire grincer quelques dents. Pas grave. Comme le précise l’auteur de ce travail tout de même assez pointu, c’est évolutif. Au fur et à mesure des présentations, il réajuste ses données afin de coller au mieux à la réalité des faits. Chose loin d’être évidente.

databastards4
Personnellement, je pense que Nicolas Peillon a tout à gagner (ainsi que l’urban culture dans son ensemble) avec ce genre de projet qui se veut ludique et passionnant. Je vous encourage à suivre son travail via sa page FB DATA BASTARDS (en attendant le site web). Et si vous le pouvez l’aider dans sa démarche si vous possédez des détails précis permettant d’avancer ce projet.

databastards2


databastards1

databastards5

Vous avez aimé? Faites tourner!
Ne manquez plus aucun article ! Inscrivez vous à la WANKR Newsletter !
OK !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.