Le cliché selon lequel les russes sont vraiment barrés risque d’en reprendre une petite louche supplémentaire avec cette news… Le phénomène de trainsurfing n’est pas nouveau. En trainant sur le net vous avez certainement du être confronté à ce phénomène pratiqué par de jeunes casse-cous en quête d’adrénaline. Penchons – nous un instant sur le cas de Kobzarro, une jeune russe de 18 ans elle aussi passionnée par cette pratique extrême. Son truc, escalader des trains et s’installer sur l’antenne radio placée sur le toit et regarder le paysage défiler à la vitesse grand V. Ce phénomène, assez répandu au pays de Vladimir Poutine fait tout de même une bonne centaine de victimes par ans, mais cela ne semble pas refroidir la demoiselle :
« Je n’ai qu’une minute pour grimper sur le toit du train, chaque mouvement est calculé, je ne peux pas faire d’erreurs. Ce n’est pas un hobby, c’est une philosophie. Quand je fais du trainsurfing, je crée mes propres règles, personne ne peut me contrôler. On a un dicton qui dit qu’une personne qui tombe ne pourra plus jamais rider. Mais je n’ai pas du tout peur, je me sens complètement libre. »

Les autorités tentent d’endiguer le phénomène en fermant les sites et forums dédiés à cette pratique. Mon petit doigt me dit que ça ne va pas être une mince affaire.
La miss a sa chaîne youtube sur laquelle elle diffuse ses exploits en tous genre. Vous êtes priés de ne pas l’imiter.

Kobzarro-trainsurfing Kobzarro-trainsurfing2
Kobzarro-trainsurfing3
Source.

Vous avez aimé? Faites tourner!
Restons en contact ! Inscrivez vous à la WANKR Newsletter !
Je m'inscris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.