Elles boivent, pas uniquement de l’eau. Elles fument, depuis longtemps, elles vapotent peut être aussi parce que c’est nouveau, mais elles fument toujours. Elles se droguent, light, se sont droguées, peut être moins light. Elles gobent des médocs. Elles dorment avec du stillnox, se jettent sur un cacheton quand elles ont mal, quand elles sont stressées, quand elles ont des boutons ou quand elles ont mal à la gorge. Certaines ne vivent pas sans cachetons, des roses, des bleus, des blancs, plein.
Elles vivent en ville, circulent en scooter ou en voitures mais pas en transport en commun parce que c’est plein de plèbeens sales et puants. Elles ne trient pas leurs déchets parce que leur cuisine est trop petite et que franchement 4 poubelles c’est chiant. Par contre depuis quelque temps elles nous postent une vidéo par jour de trucs à ne pas manger.

Parce que maintenant elles mangent bio.
Pourquoi ? Mais parce que les oranges sont cancérigènes, les poissons transgéniques aussi, la viande également, le nutella n’en parlons pas (ça elles n’ont pas complétement arrêté, mais elles se font vomir après leurs tartines pour faire bonne mesure). Elles mangent bio parce que c’est bon pour la santé. Parfois elle deviennent végétariennes en plus ou alors elle entament un régime californien ou paléo.

Pourquoi ?
Pour que leur petit système digestif ne soit pas victime des vilains carcinogènes que nous pauvres communs des mortels nous enfilons gaiement. Elles vont faire un kilomètre de plus (en scooter qui rejette du vrai CO²) pour acheter des graines germées dans le magasin bio qui n’est pas dans le coin justement.  Elles mangent du soja, elles boivent du soja (parce que le lait de vache c’est pour les bébés vaches), elles achetent des fruits poussés sans engrais (mais irrigués avec de l’eau polluée comme partout). Elles ne sortent plus que dans des resto bio ou végétariens avec des serveurs hipsters (c’est la garantie d’un vrai resto bio). Elles te font une conférence sur les méfaits de l’agriculture moderne et sur l’inhumanité de l’élevage.

food

Elles t’expliquent leur démarche avec force exemples imparables : « depuis que je mange bio je n’ai plus de boutons / mes cheveux poussent de 2 cm par mois / mes ongles ne cassent plus / je me sens tellement plus saine / je fais caca trois fois par jour … » Mais sinon tu fumes toujours chérie ? Un bon paquet par jour, non ? Et quand tu sors et que tu bois à en envoyer des sms à tous tes ex, est ce que tu ne scléroses pas un peu ton petit foie ?  Et le gaz carbonique que tu respires quand tu fais deux bornes en scooter au cul d’un bus pour aller au supermarché bio que t’a recommandé ta copine macrobio parce qu’on y trouve les meilleurs sacs de son d’avoine de la place de Paris, il est bio aussi ? C’est bien joli de décider que plus un aliment sale ne transitera par tes intestins grèles et gros, mais ce qu’on boit transite aussi, tu le savais ? Les cachetons que tu gobes, ils ne sont pas bio. Quand à ce que tu respire, inhale ou  sniffe, c’est cancérigène.

Donc si tu veux être logique dans ta démarche, arrête la clope, passe en cure de désintoxe pour te laver de tes mauvaises habitudes médicamenteuses, alcooliques et autres et soit cohérente jusqu’au bout, part vivre dans la Creuse. Arrête aussi les ondes, Wifi, téléphoniques et autres, parce que ça aussi ça sclérose tes petites cellules.  Ah non tu veux pas ?  Ah tu essaye juste de camoufler ton anorexie rampante derrière de beaux principes de vie saine ? Tu as juste lu quelque part que les graines germées et le tofu ne faisaient pas grossir ? Dans ce cas je me tais et je salue ta cohérence.  Tu ne manges pas bio et végétarien parce que tu veux préserver ta santé, mais juste parce que tu veux préserver ton apparence de brindille pré-pubère à 40 piges passées.  Faisons donc tous ensemble le deuil de la logique pour saluer ta persevérance dans la poursuite de la taille 34.

Vous avez aimé? Faites tourner!
Ne manquez plus aucun article ! Inscrivez vous à la WANKR Newsletter !
OK !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.