Facebook, Twitter etc.. ne devraient pas être disponibles librement, certaines personnes devraient en être privées. Un test d’aptitude à la vie en communauté virtuelle devrait être organisé.
J’ai un compte Facebook actif avec environ 300 contacts, je n’ai pas de twitter et j’ai une présence épisodique sur deux autres réseaux sociaux plus professionnels (donc moins drôles donc où je ne vais jamais).
N’étant pas sur Instagram, j’évite les photos vintage quasi identiques de la terre entière : mon petit dej façon vieux polaroïd, mes amis façon vieux polaroïds, les décolletés de mes amies façon vieux polaroïds, les animaux de mes amis façon vieux polaroïds….
En restant à l’écart de la twittosphère je m’épargne aussi un certain nombre de conneries. Reste Facebook.
Je le confesse, je ne suis pas la dernière à écrire des statuts qui n’intéressent sans doute que moi et une poignée des mes 300 contacts, je fais donc surement chier tous les autres.
Je post aussi régulièrement des photos, dont je suis peut être la seule à voir l’intérêt.
Mais comme je suis une langue de pute, je vais quand même dire du mal des gens.
Dans mes 300 contacts il y a une soixantaine de vagues, ou très vagues, connaissances, amis d’amis rencontrés une fois ou non, conjoints de potes, anciens collègues… Sur ses 60 contacts il y a 50 personnes très drôles dont je suis les posts avec plaisir, il y a aussi une petite dizaine d’erreurs de la nature virtuelle (que je baptise de ce pas ENV). Des gens qui se classent de très bêtes à complètement crétins et que je garde dans mes contacts à seule fin d’en écrire du mal (je sais c’est horrible, mais je ne suis pas très fréquentable).

Il y a le liker fou. Vous postez une photo, il la like dans la minute. Vous postez un statut il le like quelque soit le statut. Oui il est capable de montrer de l’enthousiasme pour le fait que votre PC vous ai lâché en écrasant toutes vos photos  en pleine nuit et que vous envisagez de vous tailler les veines. Non, il ne commentera pas, il ne proposera rien, il likera juste, à tel point que de temps en temps vous vous demandez si il vous veut du mal (je suis tombée dans le métro : ENV 1 aime votre statut) ou si il sait lire. Et puis comme il est dans vos contacts et qu’il a le like hyperactif, vous voyez apparaître dans les liste des tickers  tout ce qu’il like, y compris les 4879516 vidéos de chatons qu’il like immanquablement, ainsi que celles des 7560123 chutes qui l’ont tellement fait rire sur youtube….
Le liker fou peu sembler inoffensif comme ça mais non, c’est insupportable d’avoir en permanence une pastille rouge indiquant que quoique vous ayez posté il l’a déjà liké, plus votre liste de ticker qui défile non stop au rythme de tout ce qu’il like en permanence… Vous finissez par le mettre dans une liste restreinte pour qu’il ne voit pas vos posts, pour qu’il arrête de liker tout et n’importe quoi, pour un peu vous l’enlèveriez de votre liste de contact.

poisons-virtuels-wankrmag

Il y a le tribun populaire. Internet n’est là que pour lui permettre de clamer son opinion. Il fait du prosélytisme. En période électorale, il est redoutable, surtout si vous ne partagez pas ses opinions. Ce zélote acharné va rédiger un pamphlet par jour à la gloire de son poulain candidat, ad nauseam, il va relayer tous ce qu’il pourra contre son adversaire. Ses posts partisans seront commentés dans les deux sens, dérapant fréquemment vers du pouillage virtuel, plus ou moins digne et fair-play.
En période de grand débat national, il est peut être même pire. Le mariage pour tous les a fait fleurir, les pour, les contre, les antis, les haineux, les bornés, les contradictoires.
J’ai une zélote gratinée contre le mariage pour tous. Mère célibataire qui a été à l’étranger bénéficier d’une PMA, et qui a osé clamer dans la rue qu’une famille c’est un papa et une maman…
Je le confesse le tribun qui ne partage pas mes opinions me dérange beaucoup plus que le tribun qui  pense plus ou moins comme moi.

Il y a la re-posteuse acharnée. Vous postez une photo, dans les 10 minutes, elle la partage sur son mur ; un article, même punition ; un statut marrant, elle le réemploi. De temps en temps, elle demande l’autorisation, mais pas toujours de toute façon on s’en fout il n’y a pas de droits d’auteurs. Sa page est comme un miroir éclaté, un petit peu d’inspiration à droite, à gauche, et encore ailleurs. Un petit bout de vous et de tous ses amis. Elle ne va jamais poster un truc qu’elle aurait lu toute seule comme une grande, elle n’a pas le temps elle est tout le temps pendue sur Facebook à reposter ce que les autres disent et font. Elle va voir les expos que ses amis ont été voir et ont aimé et elle le reposte. Elle se veut leader d’opinion, elle est la suiveuse ultime. Comme elle suit plusieurs personnes, elle n’est pas votre clone absolu mais elle donne un peu mal au crane. Elle ne vit pas vraiment, elle revit ce que les autres ont vécu avant elle.

Ma préférée c’est Simplette que j’appelle de temps en temps Super Cruchasse. C’est une « auto-likeuse », une « petit-coeureuse » et une « mamoureuse » attardée.
Bougez pas, je définis !

Une « auto likeuse » tout le monde a compris, c’est celle qui like ses propres statuts et photos.
L’auto-like c’est un peu la vidéo d’une tentative d’auto-fellation qu’on posterait sur FB un soir d’ivresse.
C’est ridicule, c’est raté, c’est risible et ça va vous poursuivre longtemps.
Auto-liker son statut a un coté pitoyable, c’est comme un appel : « allez les gens, s’il vous plait dites moi que je suis drôle et intéressante, personne ne me le dit ? Tant pis je me le dit moi-même ».
Auto-liker une photo, c’est un pléonasme, on se doute bien que si vous l’avez mis en ligne cette photo, c’est que vous l’aimiez bien. Avez-vous vraiment besoin d’insister ?
Regardez ma jolie jolie photo, elle est trop belle non ? Elle est tellement belle que je la like en plus, et si vous la liker pas je vais la repartager sur mon mur, parce que oui, l’auto-likeuse est aussi une auto-partageuse, elle post un message ou une photo et hop, des fois qu’on n’aurait pas bien compris qu’elle avait posté quelque chose, elle le like et toc en prime elle le repartage. Donc elle l’a deux fois sur son mur, donc elle le re-like….

Auto-liker une photo, c’est un pléonasme, on se doute bien que si vous l’avez mis en ligne cette photo, c’est que vous l’aimiez bien.

Une « mamoureuse » est considérée comme attardée au delà de 20 ans, voir même de 18.
Une mamoureuse passe son temps à écrire des déclarations d’amours et d’amitiés sur les murs, posts et photos de ses amies. « T’es trop belle ma copine » sous une photo, « Tu me manques trop » sur le mur d’une amie « C’est bien toi la meilleure, t’aime très fort »….
Je vois ce genre de choses quotidiennement sur la page des mes ados ou celles de leurs amis. C’est normal ils ont 14 ans ou 17 ans.
De la part d’une quarantenaire c’est plus pathétique. Et puis cela manque vite de crédibilité. Tu es la plus belle, Machine et tu es la plus belle, Truc et Bidule, c’est vraiment toi la plus belle, sans compter les trop belle ou trop trop belle sur un nombre certain de photos d’autres amies.

poisons-virtuels-wankrmag
Ca peut vite donner la nausée, d’autant que la mamoureuse s ’arrête rarement la, elle va en plus mettre des statuts sucrés quand elle est heureuse ou poster des photos de citations philosophiques aigries quand elle est triste.
Même si elle n’est pas cyclothimique, ça peut devenir pénible :
Lundi « mon chéri est trop super, c’est trop lui qui est le plus beau ».
Mardi « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux. St Exupéry ».
Mercredi « ne fait pas ta priorité de ceux qui ne te priorisent pas ».
Jeudi « On peut tromper une fois mille personnes mais on ne peut pas tromper mille fois une personne ».
Personnellement je préfèrerais me mettre la tête dans le four plutôt que de lire son statut le lendemain, mais vendredi « mon chéri tu es trop le meilleur chéri du monde ».
La  mamoureuse attardée me donne des envies de sang sur les murs, mais c’est peut-être parce que je ne suis pas gentille et charitable. Qu’a-t-elle besoin d’étaler ses états d’âmes en permanence, un peu de recul et de second degrés n’ont jamais tué personne.

Et quand il y a 3 petits cœurs ? C’est quand c’est super très bien ou c’est quand elle atteint l’orgasme ?

Le pire reste à venir, si c’est une « petit-cœureuse ». Elle colle des petits cœur sur ses statuts ou sur le mur de son chéri. Mais jamais le même nombre de petits cœurs. Et là, forcément je m’interroge, pourquoi un petit cœur aujourd’hui et trois jeudi dernier ?
Au delà de la débilité du truc, j’ai échafaudé une théorie : elle met un petit cœur à chaque fois qu’elle se fait troncher ? Si elle met deux petits cœurs, c’est que c’était bien ? Et quand il y a 3 petits cœurs ? C’est quand c’est super très bien ou c’est quand elle atteint l’orgasme ?
C’est trop de détails pour moi, surtout que si je connais son mec, quand je lis ses statuts et ses petits cœurs, je me dis que lundi il s’est rasé et qu’il était trop beau, que mardi, il puait un peu du bec au réveil mais qu’elle l’aime quand même, que mercredi il est sorti sans elle et qu’il ne l’a pas appelé pour la prévenir, que jeudi il ne s’est pas excusé et qu’il s’est conduit comme un goujat (putain offre lui des fleurs qu’on en finisse), et que vendredi il est trop fort parce qu’il lui a offert des pâquerettes (ouf on a eu trop peur).
Et quand je vois trois petits cœurs, j’ai envie de le féliciter : vas y poto, elle kiffe t’es trop fort . Mais ce matin un seul petit cœur, franchement petite forme, elle est restée sur sa faim, tu pourrais faire un effort merde.

Il y a aussi le photographe amateur mal éclairé qui met des photos floues de brin d’herbe et qui vous demande d’élire la plus belle photo de brins d’herbe. Il y a plusieurs version du photographe amateur, le maniaque Instagram qui prend des photos carrées et l’autre, le puriste qui met des photos rectangles. Quand il s’agit de brins d’herbe, je suis formelle, je me fous du format. Je n’aime pas les brins d’herbe.

Il y a aussi l’amie des animaux. Elle milite pour les droits des souris de laboratoires, pour l’arrêt des essais thérapeutiques sur les animaux, sur l’interdiction de la chasse à la baleine, sur la pénalisation de la maltraitance des chiens. C’est bien, c’est beau, c’est altruiste. La ou je bloque c’est quand elle m’envoi une pétition virtuelle par jour accompagnée d’une photo répugnante d’un chien galeux couvert de plaies, ou d’un hamster battu. Je bloque aussi sur les 48910516 videos de bébés animaux trop mignons qu’elle poste tous les jours. J’ai aussi bloqué sur sa version du scandale de la viande de cheval. Maintenant quand je regarde des lasagnes, je vois Jolly Jumper, et ça, c’est moche.

J’en ai oublié mais ça suffira pour aujourd’hui. Assez de méchanceté gratuite et de critique non constructive. En plus je ne le pensais pas vraiment quand j’ai réclamé un permis de sévir dans le monde virtuel, au début. Non je n’étais pas sérieuse, si ils n’existaient pas et si je ne pouvais pas les lire, internet serait moins drôle.

Vous avez aimé? Faites tourner!
Restons en contact ! Inscrivez vous à la WANKR Newsletter !
Je m'inscris

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.