Il y a deux jours s’est déroulé la dernière vente aux enchères dédiée à l’art urbain chez Artcurial à Paris. L’événement intitulé Made in Urban, promettait une rentabilité plus ou moins certaine, avec des locomotives comme Jonone, Dondi, Mist ou encore Seth. Entre autres… Avec un montant total de ventes atteignant 1 303 805 € pour cette édition, le marché du « street-art » fait sensation et reste bankable. Noe two, qui faisait figure d’outsider il y a encore quelques temps, tire son épingle du jeu en réalisant une de plus grosses ventes. Son œuvre intitulée The last Hope s’est arrachée pour la modeste somme de 87 320 € ! Invader arrive en tête avec une vente pliée à 251 000 €. Question : Noe two serait il en passe de devenir l’une des nouvelles locomotives du Street art hexagonale? Remettons les choses en perspective, on est loin des montants record réalisé par des artistes comme Banksy, donc il est un peu tôt pour se prononcer, mais les choses s’annoncent plutôt pas mal. Chose évidente, un avenir radieux s’offre à lui. A moins qu’il soit déjà là. Voir le résultat des ventes ici.

The Last Hope - © Noe Two ( 322x140cm )

The Last Hope – © Noe Two ( 322x140cm )

invader-artcurial

Mosaîque d’Invader vendue 251 00 euros.

Vous avez aimé? Faites tourner!
Restons en contact ! Inscrivez vous à la WANKR Newsletter !
Je m'inscris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.